Naviguer en Arctique, par Pauline Pic Les nouvelles routes maritimes arctiques ont fait l’objet d’une attention médiatique soutenue. En fait, la navigation arctique se heurte à de nombreuses difficultés liées tant aux conditions météorologiques qu’à la volonté du Canada et de la Russie de contrôler les passages. De plus, selon les liaisons, ces routes ne sont pas toujours les plus courtes du fait du déplacement du centre de gravité de l’activité portuaire mondiale vers le sud. Malacca, Suez et Panama sont loin d’être détrônés.

Les routes maritimes les plus courtes en distance kilométrique - PNG - 372 ko
Les routes maritimes les plus courtes en distance kilométrique

Voir en ligne : Lettre d’information de Géoconfluences n° 156 de février 2020