Aujourd’hui, hier : des conflits différents, mais les mêmes moyens d’expression et d’évasion, des enfants d’Izieu à nos jours. Les candidats de cette 2e édition du Prix Maison d’Izieu pourront mettre en lumière les spécificités et les leçons que l’on peut tirer du passé pour appréhender le présent grâce à une production vidéo.

La Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés (Ain, France) a pour mission de contribuer à la réflexion et l’éducation de tous les publics sur le crime contre l’humanité et les circonstances qui l’engendrent : idéologies totalitaires, extrémismes religieux, violation des droits fondamentaux, essentialisation raciale, déportations, tueries de masse. Elle se préoccupe de maintenir vivant le souvenir des enfants juifs qui y avaient trouvé refuge à partir de mai 1943, surtout de ceux qui s’y trouvaient encore le 6 avril 1944, jour de leur arrestation par les nazis qui les déportèrent ensuite à Auschwitz- Birkenau. La Maison d’Izieu est également un lieu de formation d’enseignants et de professionnels de la médiation, français et européens, et possède un centre de documentation spécialisé sur les thèmes de la Shoah, de l’enfance dans la guerre, du jugement des crimes contre l’humanité, de la création d’une justice pénale internationale et de la construction de la mémoire de la Shoah. Les chercheurs peuvent y consulter des archives conséquentes. Confrontée comme tous les mémoriaux de la Seconde Guerre mondiale à la disparition progressive des témoins et à la nécessité de trouver de nouveaux outils pour transmettre la mémoire de cette période, la Maison d’Izieu souhaite, par la création de ce prix, faire comprendre le présent aux jeunes générations à la lumière du passé. La réalisation de « capsules vidéo » par des élèves leur permettra de réfléchir sur les conséquences des conflits dont des enfants furent victimes hier et le sont encore aujourd’hui. Ils devront s’appuyer sur des ressources historiques mises à leur disposition par le mémorial mais aussi sur l’actualité internationale. En lien avec l’enseignement moral et civique, les élèves seront amenés à décrypter les images proposées par les différents médias.

Réalisations : Les élèves devront créer une œuvre collective uniquement sous la forme d’une “capsule vidéo” de 10 minutes au format mp4 et sera accompagnée d’une note d’intention jointe (480 caractères maximum).

Voir en ligne : Prix Maison d’Izieu 2020-2021