En pratiquant les activités physiques de pleine nature (la voile, le surf, le ski, la randonnée, la course d’orientation, l’escalade…) les élèves s’éprouvent, prennent plaisir et apprennent pour être en capacité, plus tard et aujourd’hui, de respecter leur environnement et de s’y engager en toute sécurité. Ces activités, inscrites aux projets d’EPS, d’AS et d’établissement, sont formatrices et émancipatrices. Tout doit être mis en œuvre pour qu’elles puissent se développer au sein de chaque territoire, dans un cadre stricte de gestion de la sécurité.

Porsall sauvetage côtier

Proposer des activités physiques de pleine nature à l’École est une opportunité pour les élèves ! Au travers de ces activités ils apprennent à se connaître, à connaître les autres, à s’enrichir au contact de la nature ou d’environnements semi-urbains. Face à l’incertitude du milieu ils construisent des comportements leur permettant d’anticiper et de gérer les risques et de développer une attitude « éco-responsable ». Ces projets peuvent contribuer au déploiement des aires éducatives marines et terrestres. « Il s’agit désormais , en faisant de la Bretagne la première aire marine éducative régionale, de sensibiliser les élèves de tous les territoires bretons aux enjeux de la mer et du littoral ». Le Projet Académique « Bretagne Horizon 2025 » fonde toute la pertinence des activités de pleine nature à l’École, en tout premier lieu en EPS et au sein des associations sportives.

En 2017 la réglementation liée à ce type de projet a profondément évolué, précisant la chaîne de responsabilité et imposant des procédures en matière de gestion des risques. L’enseignant et le chef d’établissement sont impliqués systématiquement dans la validation préalable de chacun de ces projets. Sur certaines activités l’avis de l’inspection pédagogique régionale EPS est requis. Les ressources annexées précisent l’application, sur l’académie de Rennes, de ces nouvelles directives. Depuis 2017 une dynamique académique a été impulsée et des formations ont pu accompagner et accompagneront le développement de ces activités. Ces ressources ont été construites pour guider les équipes dans la compréhension et l’application de cette nouvelle réglementation. Elles seront complétées, étayées en fonction des retours d’expérience qui fondent l’optimisation de ces pratiques. C’est par une approche collaborative et partagée que ces activités pourront se développer tout en garantissant l’exigence de sécurité.