Les trois axes d’éducation et de prévention et de protection du parcours éducatif de santé incluent l’éducation à la sexualité. L’éducation à la sexualité couvre trois champs de connaissances et de compétences : biologique, psycho-émotionnel et juridique et social.

L’intersection des trois champs de l’Education à la sexualité (EAS) permet une approche globale, positive et bienveillante. Conformément au Code de l’éducation - article L 312-16 relatif aux séances d’éducation à la sexualité, au moins trois séances annuelles par groupe d’âge homogène doivent être proposés dans les établissements.

Quelles possibilités de mise en œuvre de l’EAS dans les établissements ?

  • des séances dédiées organisées au sein de l’établissement assurées par des personnels de l’équipe éducative ( professeurs, CPE, personnels de santé…)
  • des séances dédiées organisées au sein de l’établissement peuvent être co-animées par des partenaires extérieurs institutionnels et associatifs. Il convient dans ce cas de s’assurer que les intervenants sont formés, issus d’associations ayant reçu l’agrément national ou académique. Pour plus de cohérence et d’efficacité, ces interventions doivent faire l’objet d’une préparation en amont avec les membres de l’équipe éducative et se dérouler en présence et sous la responsabilité d’un membre de cette équipe.
  • des séances mises en œuvre au travers des enseignements : Sciences de la vie et de la Terre, mais aussi EMC, Histoire, arts plastiques, lettres, langues, philosophie… offrent l’opportunité d’exploiter des situations, des textes ou des supports qui abordent des thèmes variés en lien avec l’éducation à la sexualité.

Comment se former à l’EAS ? Afin d’aider les équipes à comprendre et s’engager dans « l’éducation à la sexualité », l’académie de Rennes propose des formations à public désigné dans le cadre du Plan Académique de Formation (PAF). Cette formation de 4 jours au total répartis sur deux années scolaires, permet d’aborder différents thèmes de l’EAS au travers d’activités réalisables en classe et avec des apports théoriques complémentaires. Pour bénéficier de cette formation, le chef d’établissement doit proposer 3 ou 4 personnes volontaires du même établissement à karine.gueho-liguet chez ac-rennes.fr , professeure de SVT en charge de la formation en EAS pour l’académie de Rennes. Il est également possible à l’établissement de faire une proposition de formation territorialisée BEF sur l’EAS avec des focales définies par les équipes à former.

Pour ce qui est du réseau privé catholique, une formation est également proposée par l’ISFEC