En présence de Monsieur Fabien Oppermann, Inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche chargé du suivi de histoire des arts, ce webinaire animé par Mme Gaëlle Jumelais-David, IA-IPR d’Arts plastiques, MM. Philippe Chérel et Christian Lippold, IA-IPR d’Histoire-Géographie et M. Jean-Christophe Dreno, IAN Histoire des arts, a porté sur l’enseignement de l’histoire des arts en lycée, les nouvelles épreuves du baccalauréat (épreuves de spécialité, grand oral) mais a proposé aussi éclairages et réflexions sur la laïcité et ressources numériques.

Les programmes au lycée

Le programme de spécialité en première générale
Le programme de spécialité en terminale générale
Le programme de l’enseignement optionnel

Le baccalauréat

Le bulletin officiel spécial n°2 du 13 février 2020

Le sujet zéro de l’épreuve de spécialité

Le grand oral

Le Bulletin officiel spécial n° 2 du 13 février 2020

La présentation du grand oral sur Eduscol

Le Parcours « Préparer et Évaluer le grand oral » sur Magistère

Les douze principes

1. La préparation au grand oral s’inscrit dans les enseignements en travaillant à la fois les compétences langagières et les compétences disciplinaires.

2. Un oral fondé sur des connaissances liées aux spécialités engage l’élève à expliciter, à vulgariser, à reformuler et défendre des idées et à construire une argumentation informée et personnelle.

3. L’élève maîtrise d’autant mieux les échanges lors du grand oral qu’il est habitué à se confronter à différents avis / différentes théories, qu’il sait reconnaître les éléments de controverse et les intégrer dans un dialogue et qu’il puisse appréhender et anticiper les attentes d’un jury.

4. L’évaluation de la présentation du projet personnel d’orientation ne porte pas sur la qualité du projet ou du parcours mais sur la façon dont le candidat explicite son cheminement pour l’avoir construit

5. La préparation à l’épreuve doit éviter tout risque de formatage et de standardisation des parcours, motivés par un souci d’efficacité pédagogique.

6. La préparation à l’épreuve ne doit pas être réduite à un format unique de parole et doit laisser place à la diversité des élèves et de leurs compétences.

7. L’accompagnement vers le grand oral vise à habituer progressivement l’élève à produire une parole synthétique, structurée et savante, basée sur un contenu qu’il s’approprie et ainsi habiter une parole plus spontanée que celle de l’exposé.

8. L’accompagnement vers le grand oral consiste à multiplier des moments de prise de parole ritualisés, dans des espaces sécurisants, éloignés de tout enjeu scolaire et évaluatif, fonctionnant sous le sceau de l’écoute, l’entraide et la bienveillance entre pairs et permettant l’expression de la créativité, de la sensibilité et des émotions.

9. L’accompagnement de l’élève vers le grand oral vise à construire un parcours de formation progressive à l’oral incluant des « temps forts » de diagnostic, de bilan, de présentation, d’expression, de validation des choix.

10. L’accompagnement de l’élève vers le grand oral s’inscrit dans la durée, le temps long de la maturation entreprise dès le collège jusqu’au cycle terminal du lycée.

11. L’accompagnement vers le grand oral suppose de penser une organisation collective et équitable de l’accompagnement à l’échelle de l’établissement permettant un suivi des élèves tout au long du collège et du lycée et mobilisant de multiples acteurs éducatifs.

12. Porter l’accompagnement vers le grand oral au niveau de l’établissement, en exploitant les conseils d’enseignement et les conseils pédagogiques, en mettant en place un projet de formation à l’oral au sein du lycée, en prévoyant des concertations disciplinaires, interdisciplinaires et même inter-niveaux.

Histoire des arts et laïcité diaporama présenté par MM. Philippe Chérel et Christian Lippold, IA-IPR d’Histoire-Géographie

Histoire des arts et Laïcité

Ressources numériques présentées par M. Jean-Christophe Dreno, IAN Histoire des arts

ressources numériques Webinaire 09-12-2020

En illustration : Nicolas Poussin, L’Enlèvement des Sabines, 1634, huile sur toile, 154,5 x 210 cm, New York, Metropolitan Museum of Art.

Documents à télécharger