Dans le message du 7 mai 2020, les inspecteurs d’économie-gestion ont abordé deux points majeurs :

  • La poursuite de la continuité pédagogique dans un contexte de déconfinement où il est notamment question du cadre de l’évaluation et de ses enjeux.
  • La préparation de la rentrée prochaine et plus particulièrement la mise en œuvre des enseignements d’économie-gestion en classe de terminale, pour laquelle des classes virtuelles ont été organisées à la mi-mai. Ces dernières furent l’occasion de d’apporter de nouveaux éclairages et d’expliciter l’articulation entre l’enseignement commun de management-sciences de gestion et numérique et les enseignements spécifiques.

Retour sur les points essentiels de la lettre des inspecteurs du 7 mail 2020 :

1. Le contexte présent de déconfinement :

Un point sera fait à la fin du mois de mai pour décider ou non de la réouverture des lycées. Elle se ferait d’une manière progressive sur le même schéma que les niveaux inférieurs. A ce titre, la lecture de la circulaire du ministre sur les modalités de cette fin d’année est conseillée puisqu’elle fixe des axes cohérents sur les échanges, le bilan et la continuation des apprentissages.

La continuité pédagogique se poursuit donc dans un contexte de déconfinement dont l’un des enjeux majeurs est de maintenir la participation des élèves dans un enseignement à distance.

Il convient également d’accompagner les élèves sur la compréhension du cadre de l’évaluation et ses enjeux (positionnement par rapport aux apprentissages et certification) :

  • Tous sont concernés par les examens en contrôle continu , mis à part les élèves suivant l’option Management-Gestion en 2de,
  • Les modalités du bac 2020 et de l’harmonisation des notes feront l’objet d’un décret et d’un arrêté à paraitre prochainement (fonctionnement du jury, harmonisation, informations supports de l’harmonisation, composition du jury).
  • Il est utile de rappeler aux élèves que les notes obtenues avant le confinement ne seront pas les seules informations qui seront communiquées au jury. Leur implication, leur persévérance, leurs progrès et leur engagement dans les apprentissages sont des éléments essentiels pour l’harmonisation et l’arrêt des notes définitives pour le bac.

Par ailleurs les inspecteurs ont rappelé qu’il est important de privilégier le contact direct avec les élèves et étudiants (téléphones, classes virtuelles), ce dernier se révélant très positif pour les élèves comme pour les enseignants. L’organisation d’échanges en visioconférence, couplés à un entretien bilan des dernières semaines, pourraient s’avérer utiles. De même, les démarches d’autoévaluation, ou de coévaluation sont appréciées. Ces exercices sont formateurs, mais également sources d’indications précieuses, pour l’enseignant comme pour l’élève. La ressource « Continuité pédagogique : Quelle évaluation des apprentissages en cette fin d’année ? » constitue, à ce titre, un guide bien utile.

2. La nécessité de se projeter vers la prochaine rentrée

Les ressources utiles pour vos enseignements et votre information sont publiées sur l’onglet Economie-Gestion de Toutatice. Afin d’accompagner la mise en œuvre des enseignements en classe de terminale à la rentrée 2020, l’inspection a animé des classes virtuelles à la mi-mai, afin de présenter les derniers éléments diffusés au niveau national et d’expliciter l’articulation entre l’enseignement commun de management-sciences de gestion et numérique et les enseignements spécifiques. Les collègues concernés par la question y ont assisté, en principe, chaque établissement étant représenté.

Retrouvez l’intégralité de la lettre des inspecteurs directement dans l’espace pearltrees académique dédié à l’Ecomonie-Gestion en cliquant sur le lien suivant :

La lettre des inspecteurs du 7 mai 2020 : https://www.pearltrees.com/t/eco-gestion-academie-de-rennes/communication-de-l-inspection/id30754190/item307633880

Comment évaluer en fin d’année ?

Documents à télécharger