Si la différenciation pédagogique ou encore l’utilisation du numérique au service des apprentissages constituent des vecteurs de motivation des élèves, l’intelligence émotionnelle n’est pas en reste.

Tout comme dans l’univers professionnel, il convient donc de tirer parti de l’intelligence émotionnelle dans le domaine éducatif. L’intelligence émotionnelle consiste à gérer efficacement nos émotions pour mieux appréhender certaines situations stressantes, voire paralysantes. L’intelligence émotionnelle regroupe trois capacités majeures :

  • Savoir percevoir, distinguer et exprimer ses émotions,
  • Savoir les intégrer et en tenir compte afin de guider nos actions,
  • Réguler les situations émotionnelles et faire preuve de bonnes capacités relationnelles.

Force est de constater que l’intelligence émotionnelle gagne du terrain dans le monde de l’entreprise puisqu’elle est incontestablement sources d’amélioration du savoir-être. Ses atouts sont nombreux puisqu’elle permet de mieux appréhender le changement, de prendre de meilleures décisions mais aussi de mieux gérer son stress. Au niveau professionnel, elle facilite le travail en équipe, favorise les capacités à négocier, ou encore à faire preuve de leadership.

Dans le domaine éducatif, l’intelligence émotionnelle est également à l’ordre du jour puisqu’elle favorise la motivation des apprenants. En effet, un(e) professeur(e) s’intéressant à ces questions et en quête d’une meilleure gestion de son intelligence émotionnelle, développera de meilleures relations et sans aucun doute une meilleure communication avec ses élèves ou étudiants.

Ainsi l’enseignant doit commencer par avoir une conscience bienveillante de ses émotions. Il est également essentiel d’écouter son ressenti physiques, les émotions étant rattachées au corps et à la pensée, pour ensuite les gérer. Cette dernière étape est plus subtile car elle implique de bien distinguer chaque émotion et d’intégrer son message.

Bien que non évident, cela n’est pas pour autant inatteignable car l’intelligence émotionnelle se développe avec de l’entraînement, des formations, des partages d’expérience. Pour progresser, il paraît nécessaire de s’informer et de s’intéresser de près à la question. De même il est primordial, d’encourager le développement des compétences émotionnelles des élèves et étudiants. L’éducation émotionnelle et sociale encourage la motivation et entraîne une meilleure réussite scolaire, une amélioration de la qualité des relations, et une réduction des conduites agressives.

Les composantes de l’intelligence émotionnelle :

Source : https://ecampusontario.pressbooks.pub/coursdequalite/chapter/empathy-and-flexibility-in-the-classroom/

Comment développer son intelligence émotionnelle :

https://www.youtube.com/watch?v=U0hl41YMynk&list=PLBB9LDNvhnqVjdM3Ns7_XZJjjxpGOH8ZC&t=114s

[https://www.youtube.com/watch?v=2XznUXMJ0fY&t=487s->https://www.youtube.com/watch?v=2XznUXMJ0fY&t=487 s]

https://www.youtube.com/watch?v=8tq2_I2ymQA&t=2s

Pour aller plus loin :

https://www.education-emotionnelle.com/ressources/articles/leducation-emotionnelle-un-outil-concret-pour-lecole/

https://theconversation.com/plaidoyer-pour-une-education-basee-sur-lintelligence-emotionnelle-81235

https://www.reussirmavie.net/Cultiver-son-intelligence-emotionnelle_a2420.html