Vous trouverez ci-après la lettre publiée par les inspecteurs d’Economie-Gestion le 17 mars 2020 ainsi qu’un diaporama des ressources disponibles pour assurer la continuité pédagogique dans la discipline (Voir les 3 fichiers joints).

Bonjour à tous,

Les mesures annoncées par le Président de la République et le Premier Ministre nous conduisent dans une situation totalement inédite. Le Ministre de l’Education Nationale a logiquement demandé aux personnels d’assurer la continuité pédagogique pendant cette période d’incertitude, tant sur ses modalités que sa durée. Le groupe Economie-Gestion de l’inspection pédagogique régionale vous assure de sa mobilisation, et de sa disponibilité à vos côtés.

Pour travailler avec vos élèves vous pouvez vous appuyer sur des ressources et des outils pertinents et diversifiés. Nous vous en adressons un panorama en pièce jointe, ainsi qu’une fiche proposée par les IA-IPR, que nous vous invitons à découvrir. Certains d’entre eux, dont l’usage a connu un effet de mode qui est passé, trouverait toute leur pertinence à l’heure actuelle (Moodle ou Triskell par exemple). Nous vous signalons que la liste ecogest est actuellement très active, et de nombreuses contributions y sont apportées depuis une dizaine de jours.

Dans ce cadre, nous aimerions formuler quelques conseils et signaler quelques points de vigilance, afin que ce temps de fermeture, ne soit pas un temps de coupure dans le parcours de formation des élèves et étudiants. Nous savons à quel point ces enjeux sont encore plus importants dans notre discipline (en pré-bac, avec nos publics fragiles, et en post-bac, avec les impératifs liés à la formation professionnelle et aux CCF). Ces réflexions sont évidemment mobilisables dès à présent, alors que les élèves sont repartis dans leur foyer, et même si certaines orientations ont pu être prises ce vendredi. La période qui s’est ouverte ce lundi pourrait en effet être longue. Dans ce contexte, il est indispensable que les élèves reçoivent l’accompagnement indispensable à leur réussite, sans préjuger de leur engagement, qui peut être aléatoire chez certains, mais qui sera constant chez tous leurs enseignants. Tout d’abord, même si le réflexe naturel est de proposer une séquence pédagogique qui soit sur le modèle des devoirs de vacances, nous devons être conscients qu’elle ne peut être pertinente ici. La continuité pédagogique a pour but de permettre aux élèves de continuer à apprendre, à construire des connaissances et des compétences dans le cadre de situations et d’activité porteuses de sens. Dans ce cadre, l’absence physique de l’enseignant appelle l’attention sur des questions d’autonomie dans les apprentissages, et de structuration de l’enseignement, notamment pour les élèves fragiles : • Pour assurer les échanges avec la classe, L’ENT académique, les sites nationaux (comme le CNED), ou les environnements de vos établissements constituent une base, qui peut être enrichie afin de proposer des activités variées, sécurisantes et efficaces. L’outil de classe virtuelle du CNED par exemple, semble plus commode à l’usage que VIA. Tchap est une messagerie sécurisée (et de l’administration) pour les échanges entre collègues, et une alternative à Whatsapp ou Messenger. • Nous avons régulièrement échangé avec vous sur l’usage excessif des manuels. Vous êtes conscients de l’importance d’étayer ces supports avec des consignes, ressources et outils complémentaires, qui se pose avec acuité lors de l’accompagnement pédagogique mis en œuvre en présentiel. En distanciel, la pertinence et l’exhaustivité de ces supports sont encore plus relatifs. • Sur l’importance de proposer des moments de synthèse (et pas forcément des documents de synthèse), concrétisés par des traces concises et claires, qui permettent l’appropriation des contenus, nous soulignons que la communication de polycopiés longs n’a aucun sens dans cette démarche. • Les possibilités et capacités des élèves/étudiants destinataires des activités doivent être bien intégrées. Une certaine souplesse doit toujours être laissée. A titre d’exemple, un travail à rendre ne doit pas forcément l’être par traitement de textes, mais peut être manuscrit, enregistré, filmé et envoyé ensuite à l’enseignant. Les travaux collectifs ont toute leur place dans le dispositif. Ensuite, la continuité pédagogique rend encore plus indispensable une démarche d’équipe, car c’est la transposition de la réalité connue par l’élève en classe, et de l’organisation institutionnelle que connait l’enseignant : • La nécessité de prendre en compte les activités proposées dans les autres disciplines amène évidemment à des échanges réguliers entre collègues. • La démarche d’une planification adressée à l’élève gagnerait à associer l’ensemble des enseignants. Les élèves, et les étudiants, ont besoin d’être aidés dans l’organisation de leur temps, surtout dans ces circonstances exceptionnelles. • Dans cette situation de travail inédite, l’entraide entre collègues ayant l’habitude du numérique et ceux qui y sont plus réservés est évidemment importante. N’hésitez pas à solliciter vos collègues ou à proposer votre appui. La mutualisation de ces pratiques jugulera aussi le risque de surcharge de travail. • Sur le principe, une équipe pédagogique qui en exprimerait le besoin pourrait se voir proposer un temps d’échanges, par classe virtuelle, sous forme de réunion d’équipe avec son IPR, dans la limite de nos possibilités respectives. Toutes ces réflexions nous paraissent incontournables, et un grand nombre d’entre elles sont déjà mises en œuvre depuis ce vendredi ou en cours de réflexion au sein des équipes pédagogiques. Nous l’appelons en tout cas de nos vœux. En fonction de l’évolution de la situation, nous vous encourageons à rester en veille des dernières décisions concernant les examens, stages, CCF ou VAE. Comme vous le savez, ils sont tous suspendus ou reportés jusqu’à nouvel ordre. Leur tenue ultérieure nous amènera forcément à des aménagements et dérogations prévus par les référentiels, à la fois dans la composition de certaines commissions d’interrogation et modalités des stages à justifier pour les examens. Mais la DEC vous communiquera les dispositions prises au fil des évènements. La période qui s’est ouverte est incertaine et il importe de veiller à garder le lien avec chaque élève pour lui montrer toute l’attention de l’École à son égard. Elle se passera de la manière la plus sécurisée, que si notre société ne disparait pas dans le confinement de nos maisons, que si les élèves et les étudiants n’ont pas la sensation d’être oubliés par les institutions et les adultes qui les entourent. Surtout pour les plus fragiles. La continuité pédagogique en Économie-Gestion porte sans aucun doute cet enjeu, plus que dans d’autres disciplines. Nous le vivons au quotidien dans nos établissements. Nous devrons le faire vivre en dehors. Nous vous assurons de notre mobilisation à vos côtés et nous espérons que vous-même et votre famille ne serez pas touchés. Bien sincèrement,

Les IA-IPR d’Économie-Gestion

Ci-joint différentes ressources pour la continuité pédagogique en Economie-Gestion

CONTINUITE PEDAGOGIQUE - RESSOURCES ECO GESTION -  PDF - 224 ko
CONTINUITE PEDAGOGIQUE - RESSOURCES ECO GESTION
CONTINUITE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNER ET APPRENDRE -  PDF - 148.4 ko
CONTINUITE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNER ET APPRENDRE
L'ESPACE TRISKELL DANS L'ENT TOUTATICE -  PDF - 352 ko
L’ESPACE TRISKELL DANS L’ENT TOUTATICE