Les débats qui traversent la société suscitent des questionnements légitimes au sein de l’école maternelle concernant le numérique : quelles sont les pratiques et les outils à privilégier ? Quel cadre pédagogique se fixer ? Le document Repères pour l’usage des outils numériques à la maternelle propose des réponses pour accompagner la réflexion avec des exemples variés d’usages à développer en classe, au service d’apprentissages explicites.

Bon nombre de jeunes enfants sont grands usagers d’outils numériques et souvent très exposés aux écrans dans leur environnement familial ; des principes et précautions concernant les conditions des usages en classe sont à poser :

  • Les manipulations réelles et concrètes sont indispensables : on peut avoir recours à des jeux d’encastrement, de construction, de dessin sur tablette dans le cadre de la classe à condition que l’enfant ait, de manière fréquente et durable, la possibilité d’explorer le matériel réel.
  • Le numérique ne doit jamais se substituer à la relation : à la maternelle, toute activité exercée de manière individuelle est à éviter qu’elle soit réalisée sur support numérique ou classique ; le rôle de l’enseignant est donc de mettre des mots sur le travail, de susciter des interactions entre pairs pour découvrir, s’interroger, rechercher, collecter ensemble.
  • Manipuler des outils numériques permet de faire acquérir aux enfants des habitudes de travail qu’ils pourront transférer : les gestes précis concernant l’usage technique et méthodologique relèvent d’un apprentissage (allumer, éteindre la tablette ou l’ordinateur, manier la souris, cadrer pour prendre une photo…). Pour favoriser l’engagement dans la tâche, il est important d’aider les élèves à se représenter ce qu’ils voient devoir faire, avec quels outils et selon quels procédés.
    Le numérique à la maternelle (2) - JPEG - 130.5 ko
    Le numérique à la maternelle (2)