Le GIPUN répond à une question très souvent posée par les collègues. Lorsqu’on a enfin décroché le budget pour pouvoir développer une flotte de tablette en EPS, il faut choisir dans l’éventail des possibles.

Les articles sur la toile commencent à dater un peu et manque parfois de clarté. Les comparaisons sont difficiles du fait de l’absence de repère sur une situation très difficile à anticiper.

Les équipes font souvent le choix de ce qu’ils connaissent, en pensant que les portables utilisés dans la vie de tous les jours vont pouvoir s’adapter à un usage éducatif. C’est pourtant deux domaines bien différents.

Au quotidien, on ne partage pas de fichier avec un réseau de tablette, on fait attention à son USB3, on utilise les réseaux sociaux, on peut se permettre de changer en cas de d’obsolescence ou de casse…

En établissement et avec les élèves, les usages et les contextes diffèrent nettement. Le prix des tablettes influence souvent la décision mais pour pouvoir bénéficier longtemps de son investissement, il faut dans tous les cas, investir dans du matériel assez onéreux. Dans tous les cas, la qualité a un prix.

Enfin, souvent par méconnaissance et par habitude, nous nous dirigeons vers ce que nous connaissons, mais certaines applications telles que Numbers peuvent faire le lien entre toutes les compétences (présentation, tableur, documents office…) que nous nous sommes au fil de notre carrière.

La présentation suivante visent à faire la lumière sur les usages potentiels de l’iPad en classe. Ce n’est ni une publicité, ni un plébiscite mais un point de vue sincère d’un de vos collègues, qui dans un contexte très particulier, peut se permettre d’utiliser les iPads sans limite de partage, depuis 4 ans et dans tous les champs d’apprentissages.

Sylvain Jeanneau IAN EPS Rennes