Aucun mois ne passe, ou presque, sans que le lycée hôtelier de Saint-Méen-le-Grand ne fasse la une avec des élèves qui s’illustrent, avec des actions menées tambour battant par son équipe pour mettre en valeur notre belle gastronomie, notre magnifique patrimoine gustatif.

Le lycée mévennais vient à nouveau d’organiser la finale départementale du Meilleur Apprenti de France Sommellerie. 9 jeunes apprentis sommeliers étaient présents pour aller décrocher ce titre tant convoité : 4 élèves du CFA Henriman Formation de Nantes - la Loire-Atlantique s’était greffée pour l’occasion à la finale brétilienne - (Barbara Peim, Gabin Vuillaume, Tom Lerat et Kevin Meurisse), 2 de la faculté des Métiers du Campus de Ker-Lann de Bruz (Maële Ponce et Nathan Foncier), 1 du lycée hôtelier Yvon Bourges de Dinard (Lucas Fournage) et 2 du lycée hôtelier de Saint-Méen-le-Grand (Mathilde Vergez et Aurélien Le Roux).

Médaille MAF

Cette compétition s’articulaient autour de 7 ateliers : une phase écrite sur les vignobles français avec des questions sur la vinification, la viticulture ; un atelier avec une technique imposée (le carafage en l’occurrence) ; une prise de commande à faire en français et en anglais ; un atelier d’analyse du vin (10 minutes pour analyser un vin blanc et un vin rouge à l’aveugle) ; un atelier de reconnaissance de 5 alcools différents ; un atelier de culture générale (culture, sport, politique…) ; et enfin un atelier sur les vins étrangers.

Le jury élèves sommeliers et l’équipe de direction du lycée

Une douzaine de professionnels des métiers du vin (cavistes, chefs sommeliers, agents commerciaux dans le vin…) avaient répondu à l’appel des professeurs coordinateurs de la journée, pour la constitution du jury, réunis sous la présidence de Sylvain Herviaux, Meilleur Ouvrier de France Boulangerie 2019. Ce dernier a, lors de son discours de clôture, félicité tous les participants pour leurs magnifiques prestations. Lors d’une journée comme celle-ci, a-t-il précisé, « il n’y a jamais de perdants mais que des gens qui ont appris et qui n’en ressortiront que plus forts » ; il faut « continuer d’œuvrer, d’apprendre, être constamment à l’écoute, être curieux (…) ; malgré le fait qu’il soit la génération internet, il faut continuer à se plonger dans les livres, source incomparable ».

Les élèves sommeliers avec Sylvain Herviaux

Il a fini par insister, « qu’après des épreuves comme celles-ci, première grande aventure pour certains, nouvelle aventure, nouvel étape pour d’autres, ils »allaient devenir les porte-drapeaux d’une profession, de la gastronomie". A l’issue de cette journée, les résultats sont tombés : 3 médailles de bronze (Gabin, Nathan et Maële), trois d’argent (Kevin, Barbara et Mathilde) et deux d’or (Lucas et Aurélien), les récompenses étant décernées en fonction de certains paliers de notes. Seuls les médaillés d’argent et d’or iront croiser le fer en finale régionale. Le lycée hôtelier de Saint-Méen porte ses espoirs, pour la finale bretonne, sur ses 2 élèves (Mathilde et Aurélien). Croisons également les doigts pour une autre élève du lycée, Cloé Le Bris, qui prépare actuellement la demi-finale du challenge Château Gassier des vins de Provence des Elèves Sommeliers. Pour tous ces jeunes qui débutent dans le métier, nulle inquiétude… le métier recrute énormément et offre de remarquables opportunités. La formation excelle en terres bretonnes… La Bretagne est sans aucun doute une terre de talents.

Rédacteur de l’article M Vilboux Franck