Pilotage : Eric Lacouture, IA-IPR SVT (faisant fonction)

Professeur coordinateur : Jacques-Olivier Boudier (Lycée Charles De Gaulle, Vannes)

Professeurs participants : Laetitia Ciroldi (Lycée Henri Avril, Lamballe) Sébastien Lecot (Lycée Henri Avril, Lamballe) Jean-Louis Gaudibert (Lycée Emile Zola, Rennes) Delphine Ducourtioux (Collège Emile Zola, Rennes) Bertrand Baleine (Collège Duguay Trouin, St Malo) Julie Martin-Lescanne (TZR, Guingamp) Emilien Deniau (Collège Jean Rostand, Muzillac)

Co-pilotés par la DNE et l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, les TraAM sont fondés sur la mutualisation inter-académique, et s’appuient sur des expérimentations dans des classes. Ils associent les équipes académiques du premier et du second degré. Les TraAM aboutissent à des productions de scénarios pédagogiques du numérique en lien avec le cadre de référence des compétences numériques (CRCN) et participent au développement d’une culture numérique. Ces scénarios sont partagés dans Édubase. Les TraAM permettent également de construire une expertise qui contribue aux actions de formation et d’accompagnement des enseignants dans le cadre de la stratégie pour le numérique et ses déclinaisons dans les académies. Chaque année une nouvelle thématique est proposée en vue d’expérimenter pratiques et nouveaux outils. [1]

Le sujet 2020 - 2021 s’intitule « Numérique et développement durable : outils numériques et compréhension des dynamiques écosystémiques ». Il vise à exploiter le numérique pour permettre aux élèves de mieux appréhender les dynamiques écosystémiques. Les travaux peuvent, entre autre, prendre appui sur les programmes qui traitent des modifications de l’environnement, des aléas et risques en lien avec les changements climatiques, de la compréhension des dynamiques de la biodiversité. Les sciences de la Terre peuvent être mobilisées au travers des interactions climats – sols – érosion – nature des roches et risques etc…[1]

[1]Extraits du site Eduscol https://eduscol.education.fr/692/les-travaux-academiques-mutualises-traam

Les sciences participatives sont en plein essor depuis quelques années et un grand nombre de données libres sont disponibles sur diverses plateformes. Le Muséum d’Histoire Naturelle encourage ces pratiques en proposant des protocoles de comptages de différents groupes (lichens, papillons, oiseaux…) sur le site de l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel). Ces données parmi d’autres peuvent constituer une ressource intéressante pour suivre dans le temps et dans l’espace les modifications de la biodiversité et de prendre conscience de l’impact de l’Homme sur son environnement. Le recueil de données sur le terrain permet aux élèves de réfléchir aux précautions à prendre pour collecter des données fiables et leur donne matière à travailler sur leurs propres données dans le présent. En les comparant et en les croisant avec ‘l’open data’ disponible sur internet, ce travail peut s’enrichir et donner une vision plus globale des dynamiques écosystémiques sur un temps plus long et sur des territoires plus grands. Dans ce TRaAM nous allons réfléchir aux apports du numérique pour recueillir des données de terrain, les partager, les communiquer, interroger ou enrichir les bases de données existantes.

Comment utiliser le numérique pour recueillir les informations sur le terrain et les croiser avec « l’open data » issu des sciences participatives dans le but de suivre l’impact des activités humaines sur les écosystèmes ?

En classe, ces réflexions prennent sens dans une problématique en lien avec les Objectifs de Développement Durable de préservation de la vie terrestre et de la vie aquatique (ODD 14 et 15 de l’ONU), le programme gouvernemental de « trames vertes, trames noires, trames bleues », le programme Européen Natura 2000 et le projet de développement des aires marines éducatives. Elles permettront aussi d’aborder les politiques locales d’aménagement du territoire en lien avec le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE). Le SRCE constitue un outil d’alerte et de cadrage pour les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la trame verte, bleue et noire en définissant des objectifs de restauration, de préservation et de connexion des milieux naturels, en cohérence avec les différentes politiques publiques concernées.

TraAM SVT 2021
TraAM SVT 2021- Annexes

Liens vers les articles

Documents à télécharger