Nicolas Carro, chef étoilé de l’Hôtel de Carantec, n’a pas oublié son lycée de coeur, là où il a étudié : le lycée hôtelier Notre Dame de Saint-Méen-le-Grand.

Passionné par la cuisine depuis son plus jeune âge, entré en 2004 dans l’école mévennaise, il y a passé son BEP et son bac professionnel. Il a ensuite poursuivi ses études en préparant un BTS puis une licence cuisine de l’Océan Indien sur l’île de la Réunion. Lauréats de plusieurs concours de cuisine régionaux, nationaux et internationaux, il vient de reprendre un restaurant à Carantec (dans le Finistère) et a décroché aussitôt une étoile au Guide Michelin. Formé également auprès des plus grands chefs doublement voire triplement étoilés tels qu’Olivier Nasti, Michel Guérard, Alain Passard, Jean Luc Rocha (Meilleur Ouvrier de France) qui a pris la suite de Thierry Marx, pour ne citer qu’eux, il a toujours eu la volonté de transmettre aux jeunes. « Ils sont privés de stage en ce moment. Ils sont pénalisés. C’est beaucoup plus dur pour eux. Je veux leur donner l’envie de ne pas arrêter et leur donner les meilleures techniques du métier.

A l’écoute des conseils avisés du chef étoilé, Nicolas Carro

En venant ici je leur prouve que le monde de la restauration a besoin d’eux » confie Nicolas Carro. « C’est important de venir soutenir les enseignants car ce n’est pas facile pour eux non plus en ce moment. Notre visite leur donne une bulle d’air. » Nicolas est venu avec son chef pâtissier, Aurélien, et son second de cuisine, Gautier et ils sont intervenus auprès des terminales Bac Professionnel de Yannick Jaguenaud, professeur de cuisine.

La brigade au grand complet

Comme tous les restaurateurs, Nicolas a dû s’adapter à la VAE (Vente à Emporter). « C’est un autre métier que nous devons montrer aux jeunes. Ce n’est pas pareil de cuisiner devant les clients et de préparer des plats à emporter. » Il croise les doigts, comme tous les professionnels de la restauration, pour que l’activité normale reprenne son cours et qu’il puisse ainsi accueillir à nouveau sans encombre des stagiaires. Il soutient les professeurs : « dans le monde de la cuisine comme dans de nombreux domaines nous avons besoin des écoles de formation pour nos futurs employés. Le lycée hôtelier de Saint-Méen est une très belle référence avec de vraies valeurs et une formation de qualité. Je suis très heureux de revoir mes anciens professeurs »

Article rédigé par Franck Vilboux (documentaliste), Lycée hôtelier Notre-Dame, rue de Dinan, 35290 Saint-Méen-le-Grand

Voir en ligne : Lycée hôtelier Notre-Dame, Saint-Méen Le Grand