Galerie d’art et parcours d’éducation artistique et culturelle La circulaire n° 2013-073 du 3-5-2013 rappelle les principes fondateurs du parcours d’éducation artistique et culturelle qui a « pour objectif de mettre en cohérence enseignements et actions éducatives, de les relier aux expériences personnelles, de les enrichir et de les diversifier. La mise en place du parcours doit à la fois formaliser et mettre en valeur les actions menées, en leur donnant une continuité. Il doit permettre au jeune, par l’expérience sensible des pratiques, par la rencontre des œuvres et des artistes, par les investigations, de fonder une culture artistique personnelle, de s’initier aux différents langages de l’art et de diversifier et développer ses moyens d’expression. »

La galerie d’art à vocation pédagogique participe d’une même dynamique de formation structurante des élèves en rapport avec les objectifs du nouveau parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) « qui visent à favoriser un égal accès de tous les jeunes à l’art et à la culture » (référentiel du parcours d’éducation artistique et culturelle publié en juillet 2015).

Galerie d’art à vocation pédagogique et projets d’enseignement Lieu de monstration d’œuvres d’art mais aussi espace de rencontres où s’énoncent, grâce à la présence des artistes, des démarches de création singulières, la galerie d’art a vocation pédagogique au sein d’un établissement est tout d’abord un projet pédagogique. Fruit d’une réflexion partagée plus largement entre l’enseignant d’arts plastiques, l’équipe pédagogique et l’Équipe de Direction, le projet peut s’appuyer sur la collaboration d’artistes, de chercheurs, de professionnels du secteur culturel, etc. autour, par exemple, de projets communs élaborés dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).

Le projet pédagogique de la galerie d’Art peut également s’articuler avec celui des autres établissements scolaires proches de l’établissement d’appui. Les liaisons inter-degrés école, collège et lycée permettent ainsi de créer une véritable continuité des cycles d’apprentissages et de mutualiser les ressources pédagogiques existantes constituant un socle commun, ouvert et singulier.

Galeries d’art à vocation pédagogique et territoire breton On peut recenser actuellement 55 galeries d’art contemporain à vocation pédagogique ou GAVP (salles ou lieux physiques dédiés pour l’exposition au sein d’un établissement scolaire, sur le territoire académique. On dénombre ainsi des galeries d’art actives dans 5 écoles, 38 collèges, 9 lycées et 3 sur les différents sites de l’INSPÉ.

L’histoire de ces galeries d’art à vocation pédagogique est particulière en Bretagne : elle s’inscrit dans le cadre d’un projet collectif impulsé par Pierre Saïet, IA-IPR d’arts plastiques, lors de son arrivée dans l’académie de Rennes dans les années 90, en collaboration avec la DRAC par le biais du conseiller aux arts plastiques de l’époque. Le dispositif, alors mis en place avec l’aide de l’action culturelle, visait à encourager la mise en place de lieux d’expositions bien équipés pour favoriser la rencontre entre pratiques artistiques contemporaines et les utilisateurs des écoles, collèges et lycées (élèves, personnels, parents, habitants proches). Ainsi, dans l’académie de Rennes, une quarantaine d’établissements le plus souvent en milieu rural se sont lancés au départ de cette aventure, avec pour chacune une histoire et une longévité variable dans chacun des quatre départements bretons.

En 2019, cette dynamique est toujours présente, et le nombre d’établissements concernés par ce type de dispositif apparaît en augmentation. Les professeurs d’arts plastiques, le plus souvent à l’origine de la mise en place de la galerie d’art qu’ils animent ensuite, apparaissent particulièrement engagés dans ces projets qui représentent de réels outils pédagogiques permettant un rayonnement disciplinaire mais aussi interdisciplinaire. On constate un nombre important de résidences d’artistes en lien avec les projets de galerie. La plupart des professeurs d’arts plastiques s’en saisissent pour coupler ce temps de résidence avec des projets pédagogiques et des productions de travaux d’élèves parfois exposés en regard des œuvres de l’artiste.

Le dynamisme de ces galeries d’arts, espaces dédiés en établissements scolaires au croisement des arts, de la culture et de la pédagogie, dynamisme hérité d’une histoire particulière, apparaît ainsi comme une des spécificités remarquables sur le territoire breton.

Voici le lien vers l’actualité des galeries d’art et des résidences d’artistes dans l’Académie.

22

29

35

56

Voir en ligne : Site de la DAAC et des galeries