Œuvres, thèmes, questions de référence du baccalauréat pour l’enseignement de spécialité d’arts plastiques en classe terminale à compter de la rentrée scolaire 2021

Le programme de l’enseignement de spécialité d’arts plastiques de la classe terminale institue des questions limitatives régulièrement renouvelées et publiées au Bulletin officiel de l’éducation nationale en vue de l’épreuve terminale du baccalauréat. Mobilisant une culture plastique et artistique personnelle, ces questions limitatives s’appuient sur des connaissances et des compétences travaillées tout au long du cycle terminal. Elles sont reliées aux champs de questionnements des programmes qu’elles éclairent au moyen d’études de cas communes à tous les élèves, selon des problématiques et des pratiques spécifiques ou plurielles.

Leur approche est conduite :

  • principalement à partir du champ des questionnements plasticiens, structuré autour de trois domaines d’étude, et, dans une moindre mesure, des champs des questionnements artistiques interdisciplinaires et transversaux ;
  • en mobilisant les compétences travaillées des programmes d’arts plastiques du lycée.

À compter de la rentrée scolaire 2021, les œuvres, thèmes, questions de référence retenus sont :

Mise en scène de l’image :

  • Barbara Kruger (1945-), Untitled (Sans titre), 1994-95, dimensions variables, installation de sérigraphies photographiques sur papier, Cologne, museum Ludwig, collection Ludwig ;
  • William Kentridge (1955-), More Sweetly Play the Dance (Jouer la danse plus doucement), 2015, dimensions variables, installation vidéo 8 canaux haute définition, 15 min, avec 4 porte-voix, Ottawa, musée des Beaux-arts du Canada.

Du projet à la réalisation d’une œuvre monumentale :

  • Claude Monet (1840-1926), Cycle des Nymphéas du musée de l’Orangerie, entre 1897 et 1926, huile sur toile, H. : 1,97 m, L. : environ 100 m linéaires, surface environ 200 m2, Paris, musée de l’Orangerie ;
  • Huang Yong Ping (1954-2019), Serpent d’océan, 2012, aluminium, sculpture monumentale, L. : 128 m, H. : 3 m, création pérenne dans le cadre du parcours Estuaire, Saint-Brevin-les-Pins, Pointe de Mindin, Loire-Atlantique.

Ces études de cas communes ne constituent pas un corpus auquel se limiterait la culture plastique et artistique en classe terminale. Selon leurs spécificités, elles sont ainsi régulièrement articulées et mises en dialogue avec d’autres références. Celles-ci sont choisies par le professeur, dans une perspective diachronique et dans des aires géographiques diverses, pour nourrir et jalonner le parcours de culture plastique et artistique, dont la mise en œuvre est opérée tout au long du cycle terminal.

Sans s’interdire des connexions pertinentes avec d’autres composantes du programme, ces études de cas sollicitent certaines dimensions et problématiques de la création artistique permettant de travailler, de manières spécifiques et opportunes, une sélection de questionnements prioritairement mobilisés des programmes de l’enseignement de spécialité. Ce cadre commun de référence est précisé ci-dessous.

Questionnements des programmes prioritairement mobilisés

Domaines du champ des questionnements plasticiens

Domaines de l’investigation et de la mise en œuvre des langages et des pratiques plastiques :

  • la représentation, ses langages, moyens plastiques et enjeux artistiques. Rapport au réel : mimesis, ressemblance, vraisemblance et valeur expressive de l’écart ;
  • la figuration et l’image. Figuration et construction de l’image : espaces narratifs de la figuration et de l’image, temps et mouvement de l’image figurative ;
  • la matière, les matériaux et la matérialité́ de l’œuvre. Élargissement des données matérielles de l’œuvre : intégration du réel, usages de matériaux artistiques et non-artistiques.

Domaines de la présentation des pratiques, des productions plastiques et de la réception du fait artistique :

  • la réception par un public de l’œuvre exposée, diffusée ou éditée. Monstration de l’œuvre vers un large public : faire regarder, éprouver, lire, dire l’œuvre exposée, diffusée, éditée, communiquée.

Domaines de la formalisation des processus et des démarches de création :

  • l’idée, la réalisation et le travail de l’œuvre. Projet de l’œuvre : modalités et moyens du passage du projet à la production artistique, diversité́ des approches.

Champ des questionnements artistiques interdisciplinaires

  • Théâtralisation de l’œuvre et du processus de création.

Champ des questionnements artistiques transversaux

  • L’artiste et la société : faire œuvre face à l’histoire et à la politique.